# J’ai testé pour vous… obtenir un visa pour la Russie

Laisser un commentaire
# Avant de partir, Pratique, Russie

Je déteste planifier les choses, organiser, arrêter des dates et compagnie. Cette “philosophie de vie ” (aussi appelé “bordélisme aigu”) s’applique aussi à mes voyages. Sauf que… s’il y a bien une partie du voyage qu’on est obligé de prévoir, c’est l’excursion en Russie. Car il faut un visa. Et pour obtenir le “sésame ouvre-toi” russe, il faut fournir une preuve papier que non, vous n’allez pas dormir sous les ponts, qui plus est en plein mois de novembre… Donc il faut réserver un hôtel en Russie, et leur demander un « voucher », une jolie petite “invitation” (sauf qu’ici “inviter” rime avec “payer”. J’ai entendu dire que les Russes avaient un grand sens de l’hospitalité pourtant, mais ce n’est pas le cas de leur administration semble-t-il).

Passer par une agence pour obtenir un visa

Quand on est flemmard et qu’on n’aime pas la paperasse (comme moi donc), on peut choisir la solution de facilité, et passer par une agence de voyage spécialisée pour obtenir plus vite un visa russe sans avoir à faire la queue 4 heures à l’ambassade. J’ai choisi Russie autrement, grâce aux recommandations d’internautes. Il s’agit d’une agence de voyages francophone basée à Saint-Pétersbourg. Ils sont joignable par mail via leur site, mais aussi par téléphone (si vous n’aimez pas faire confiance à un inconnu via Internet…) Ils organisent aussi des excursions avec un guide francophone (ce qui peut être utile dans une ville où tout est écrit en cyrillique), ainsi que des excursions plus originales comme en bateau de nuit ou des balades en troïka (la calèche avec 3 chevaux que j’ai très envie de tester aussi, avec la certitude que ce sera beaucoup plus drôle qu’obtenir un visa).

Les autres formalités pour finaliser la demande de visa pour la Russie 

Bref. Une fois qu’on a la fameuse “invitation”, encore faut-il fournir une attestation de rapatriement. La plupart des gens en ont une avec leur carte bancaire (à vérifier sur ce site). Si jamais vous faites partie de ces chanceux interdit bancaire, et/ou que votre carte de crédit n’a aucune option, vous devrez contracter une assurance exprès. J’ai choisi un peu au pif April mobilité, qui semble bien placé sur ce marché, avec des conseillers joignables par téléphone (ça change), et que j’ai surtout trouvé très réglo dans les délais d’envoi de la fameuse attestation (48h).

Et niveau prix ?

Récapitulons :
Frais de visa : 35 euros (incompressibles).
Voucher : 20 euros (certains hôtels en proposent des moins chers, mais n’acceptent pas de couvrir tout votre séjour. L’agence si).
Assurance rapatriement : 44 euros.
Frais d’agence pour que quelqu’un aille à l’Ambassade à ma place : 30 euros (ce qui me revient toujours moins cher qu’un aller-retour province paumée-Paris).
Envoi du passeport et visa en recommandé : 5.50 euros.

Tadaaaaah !!! Au final, mon visa pour la Russie m’a coûté 134,50 euros, c’est à dire… aussi cher que mon billet d’avion ! ça a intérêt d’être beau, comme pays…

(Article sponsorisé)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s