A la croisée des chemins

Laisser un commentaire
Île de Hiiumaa, Blablablas, Estonie

 

Minute touristique : cette colline des croix marque l’endroit où les 1 200 derniers Suédois qui vivaient ici venaient prier avant d’être déportés en 1781.

Sans être superstitieux, Edouard et moi sommes allés mettre nos bouts de bois à Ristimägi sur la « colline des croix », qui se trouve en bord de (l’unique) route pour rentrer à Kardlä… Une tradition veut que les visiteurs plantent ici une croix (fabriquée avec des matérieux trouvés sur place) lors de leur première venue sur l’île. En fait de colline (qui n’a rien à voir avec celle du même nom en Lituanie), c’est plutôt un immense sentier qui s’enfonce dans les bois, avec des croix de plusieurs mètres, et d’autres si petites qu’on manque d’y marcher dessus.

Une demi-heure après avoir planté ma croix, je laissais mon compagnon du jour poursuivre sa route en stop, tandis que je courais prendre mon bus pour quitter l’île après avoir rendu le 4X4 à Thomas, qui me confiait à la station service avoir participé à la construction du mémorial de l’Estonia. J’aurais voulu que le car soit en retard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s