Le jour où… l’inertie russe m’a rattrapée dans la baie de la Neva

Laisser un commentaire
Blablablas, Dans les transports, Kronstad, Le jour où..., Russie

 « L’inertie, c’est attendre un bus sous la pluie en comptant ses roubles. C’est prendre ce bus et ne même plus regarder les paysages derrière la vitre embuée, c’est dormir comme les autres passagers en pensant qu’on a mal au dos, et que quand même, le vieux monsieur d’à côté, il déborde un peu de son siège.

L’inertie russe m’a gagnée. Il est temps que je bouge. Mes journées me paraissent improductives et je suis d’humeur exécrable. Ma visite du jour, Kronstad, me l’a bien rendue. Moche, en travaux et sous la pluie. Seul moment à retenir: rentrer (pour demander ma route…) dans une clinique vétérinaire en croyant que c’est un musée maritime… Au moins je sais que Royal Canin,  ça s’exporte bien. »

Vendredi 18 novembre 2011, 17h53. 

Bus 101, dans les embouteillages pluvieux de Saint-Petersbourg.

La ville de Kronstad, à 1 heure de bus de Saint-Petersbourg, est célèbre pour sa cathédrale maritime, dont l’architecture change un peu de ce qu’on voit en Russie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s