Idée reçue n°3 : aller en Islande, c’est cher

2 commentaires
# Avant de partir, En escale, Pratique

A force de raconter partout que les aurores boréales c’est magnifique, de montrer mes photos… j’ai donné envie à certains de mes amis d’aller faire un tour en Islande. Et là, le premier pas de la recherche d’un vol est parfois stoppé net : « Mais c’est 500 euros l’aller-retour en mai, c’est pas donné quand même ! », et, venant d’une amie qui souhaite venir me faire un coucou l’hiver prochain, « Comment je fais pour trouver un billet d’avion moins cher pour venir te voir ? Avec la location de la voiture, ça douille ! »

WOWair

Dans l’avion de la compagnie WOWair, le dossier de mon siège avant. « La plupart du temps nous sommes à court de singes. »

Bon, pour la location de la voiture, je n’ai pas encore trouver la solution. Mais pour l’avion, l’Islande est desservie par plusieurs compagnies low-cost  :

Iceland Express,

WOWair, la dernière née, perso ma préférée juste parce que c’est des rigolos. (Quand le commandant de bord se présente, il précise « If you see someone with sunglasses et a really cool jacket, it’s probably me ». Mais bien sûr. Lorsqu’enfin l’avion décolle, que tout va bien, et que retentit le dring du « vous pouvez détacher vos ceintures », l’hôtesse se fend d’un « Now, it’s time to dance around the cabin ». Oui, ça détend l’atmosphère. Bon, si j’avais vu avant le décollage que sur le cockpit il est écrit « room with view », ça m’aurait évité de me demander si l’équipage était sous stupéfiants.)

Trouver la meilleure date et combiner des vols low-costs

Après, le problème des low-cost (non, ça ne s’écrase pas, j’ai volé sur les deux compagnies citées ci-dessus et pourtant je vous écris bien ces lignes, la preuve 😉 ), c’est que ça ne dessert pas partout… Reprenons l’exemple de WowAir, qui en basse saison, n’a aucune liaison directe avec la France, mais dessert Londres et Berlin. Plutôt pratique car pas trop loin, encore faut-il arriver à combiner différents vols, de différentes compagnies souvent. Et là ça se complique un peu. Solution ? Trouver un bon comparateur de vols.

Skyscanner France-IslandeLe problème s’est posé à moi fin septembre : je pars souvent en voyage sans prendre le billet d’avion retour (et heureusement, car je change toujours d’avis). Sauf que fin septembre, trouver un moyen de rentrer en France quand on doit reprendre le boulot quelques jours après et qu’on est sur une île, ce n’est pas l’idéal… (géographiquement impossible de prendre un bus, de faire du stop, ne restait plus que l’avion ou la nage…)

Fin septembre, les compagnies aériennes (low cost ou principales), ont réduit leurs vols pour cause de « basse saison ». Avec un bon comparateur de vols, j’ai pu trouver un billet Reykjavik-Berlin à 110 euros, réservé seulement 3 jours avant le décollage.

Alors, 500 euros l’aller-retour pour l’Islande au mois de mai ? Un coup d’oeil au calendrier du mois proposé avec Skyscanner (faites une recherche « classique » entre la France et l’Islande, et sélectionné « tout le mois » au lieu d’une date précise, pour obtenir le calendrier des prix jour par jour), et on se rend compte qu’il n’en est rien… Si on combine un aller à 108 euros le 13 (voir ci-dessous), et un retour le 23 à 109 euros… on obtient un voyage aller-retour à 227 euros ! Voilà, ça représente tout de même un budget, mais on est largement en dessous de l’idée répandue selon laquelle aller en Islande, c’est cher !

Pentax Digital Camera

skyscanner-france-islande3Avantages

– La recherche propose le pays entier (pratique quand on ne connait pas le nom des principaux aéroports, ou quand on habite en Province et qu’on aime bien partir de l’aéroport de Lyon ou de celui de Grenoble)
– Les options « Tout le mois » et « Toute l’année » disponibles dès la première recherche, qui permettent de cibler les meilleurs moments pour partir.
– De très nombreuses compagnies, pas seulement les low-cost, répertoriées. Les compagnies principales proposent régulièrement des offres, et personnellement je ne pense jamais à regarder les promos chez Air-France.
– Efficace pour trouver « la meilleure correspondance » (dans l’exemple ci-dessus, l’escale est à Londres. En passant par Copenhague voire même Oslo, les prix peuvent être intéressants aussi)

Inconvénients :

-Il n’y a pas possibilité d’enregistrer une recherche (mais l’option « d’alertes de prix » compense ce défaut)
-Pas d’option de recherche « vols multi-destinations » (quand on veut atterrir à un endroit, et repartir d’un autre)
-Difficile de mettre des sous de côtés quand quel que soit son budget, il est possible de trouver des vols. Pour avril, il y a des allers-retours à 27 euros pour la Norvège. Argh…

(article sponsorisé)

2 thoughts on “Idée reçue n°3 : aller en Islande, c’est cher”

  1. Je vois Skyskanner partout, ça a l’air vraiment top, surtout pour les destinations comme ça…

    • Surtout quand il y a besoin d’une correspondance. Je suis passé par eux pour aller en Pologne en janvier. Après ils ne font pas de recherche multi-destination, ce qui peut être pratique selon le voyage que tu veux faire.(je vais rép à ton mail, jme suis juste perdue sur le site des éditions transboréales… merci pour les conseils !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s