Les aurores boréales pour les Nuls

21 commentaires
Aurores boréales, Pratique

Les aurores boréales seraient, selon les marins norvégiens, « imprévisibles comme une femme ». C’est bien mignon, mais ce n’est plus tout à fait vrai…
Merci la science et Internet.

Je ne suis pas une experte (même si je savoure ma chance d’en avoir vu une bonne vingtaine centaines de fois dans 3 pays différents), mais le sujet me passionne, donc je vais essayer de regrouper ici les sites qui permettent de « se préparer » aux aurores boréales et de maximiser les chances d’en voir. Plusieurs sites sur Internet donnent des « aurora forecast », sur le même principe que les prévisions météos, indice de confiance et cie (mais miss blonde en moins). En voici trois.

Geophysical Institute

Geophysical Institute

Geophysical Institute map2

Le site de l’Institut géophysique de l’université de Fairbanks, Alaska donne un indice compris entre 1 et 9. Si l’indice est égal ou supérieur à 3, vous avez de bonnes chances d’en voir (si le temps est suffisament clair). (Perso j’en ai vu de très jolies à des indices 1 sur 9, donc l’espoir est toujours permis !)

Première étape : sélectionner la zone du monde dans laquelle on se trouve (colonne de gauche), selon que l’on soit en voyage en Islande, Laponie, au Canada, ou même dans l’hémisphère sud (si si, où on peut voir des aurores australes !). L’indice est le même quelle que soit la zone du monde, mais la carte indique clairement le « couloir idéal » où les aurores seront visibles, aussi appelé « ovale auroral« .


Les prévisions sont données à moyen terme, une semaine à l’avance. (Dans l’exemple ci-contre, les prévisions sont bonnes pour vendredi prochain, avec un indice de 3 sur 9).

Geophysical Institute map3

Geophysical Institute map

Dans la colonne de droite, sur le site, se trouve aussi un indice à court terme (1h). L’aurore peut donc être peu visible, mais très active. Cet outil peut s’avérer utile « in situ » : vous êtes sous votre tente, à la frontale, ou scotchée devant le radiateur de l’auberge de jeunesse, et vous ne sortez que lorsque les chances sont maximales (oui, ça fait un peu flemmard, mais disons que lors d’une chasse aux aurores, même si on dort toute la journée pour avoir les yeux ouverts la nuit, prêt à dégainer thermos de café et triple paire de gants, parfois les pauses s’imposent. Dans ce cas-là, jetez un petit coup d’oeil au site pour vérifier qu’on ne passe pas à côté du pic d’activité… 😉

Personnellement j’utilise quasiment exclusivement ce site, qui propose aussi un forum regroupant des passionnés (où chacun est invité à publier ses photos avec les coordonnées GPS et à échanger, que ce soit sur les meilleurs « points de vue » dans le monde ou sur les réglages photos). (ah oui c’est en anglais, mais c’est pas trop des barbares niveau vocabulaire)


Softservenews1Soft Serve news


Encore plus précis (de mon point de vue un peu trop), Soft Serve news donne des prévisions sur du très court terme « Dans 37 minutes, l’aurore va être très active ». Lors de mon dernier voyage, j’ai rencontré un photographe complètement accro à ce site, qui recevait même les alertes via twitter (ici) et qui a essayé de m’expliquer plein de trucs par rapport au nombre KP. Personnellement, je trouve que ça perd un peu de son charme, il n’y a plus « LA » surprise. Ensuite, je peux comprendre que quand il fait moins 30°C, on préfère attendre au chaud que les outils technologiques donnent le « feu vert » (c’est le cas de le dire…)

Softservenews2


 

Vedur

Vedur (Icelandic Met Office)

Encore plus clair (mais uniquement pour l’Islande), le site météorologique Vedur.is consacre une rubrique aux aurores boréales (couplée avec des cartes des nuages à différentes altitudes. Très pratique « in situ », et à la portée de tout le monde, pas de chiffres dans tous les sens, juste un nuage vert très explicite).

Voilà ! Si vous connaissez d’autres sites, je prends !

Pour finir cet article certainement un peu trop théorique, quelques petits rappels pour voir des aurores boréales :

IMG_3838

Aurore boréale au-dessus des Lofoten, Norvège, avril 2012.

En janvier ou en juin ? La question de la luminosité

Pour voir une aurore, il faut qu’il fasse nuit. Donc inutile de planifier un voyage en juillet en Norvège pour « voir le soleil de minuit et des aurores boréales » (puisque le premier phénomène est synonyme de jour complet, on ne peut pas assister aux deux sur la même période…). Pour autant, pas besoin de se taper les 24h d’obscurité des nuits polaires (même si c’est mon kif, chacun ses goûts) pour apercevoir des lumières vertes : les premières sont visibles sont certaines latitudes dès septembre, et juqu’en avril (mois « médians », où l’alternance jour-nuit est comparable ce qu’on connaît en France). Donc si vous voyagez entre octobre et mars pas loin du cercle polaire, vos chances sont bonnes.

Météo

Les aurores apparaissent à une altitude supérieure à celles des nuages. Pour voir des aurores boréales, il faut qu’il fasse « beau », du moins qu’il y ait de nuages… (pas trop en tout cas… ça peut aussi donner des photos surréalistes). Oubliez en pleine tempête de neige donc.

MAJ : William et Cécile, de Retour du monde, conseillent ce site, regroupant toutes les infos et des explications très précises sur le nombre Kp.

21 thoughts on “Les aurores boréales pour les Nuls”

  1. Très bonne explication sur les aurores boréales, quand et comment les scruter; …. Bref, c’est un guide d’exploration de ces phénomènes. Bon courage.

      • franck dit :

        Bonjour,

        Merci pour ces explications ! Une petite question… pensez-vous qu’il n’y ait aucune chance de pouvoir observer une aurore boréale de la mi-aout à la fin-aout en Norvège ? Je commence tout juste à me documenter sur la question et je serais très content d’avoir votre avis !

        Merci d’avance,

        Franck

        • Déjà ça dépend où en Norvège? Si c’est Oslo ou côte sud ouest (Bergen, Stavanger), la réponse est plutôt aucune ou presque.
          Après, si c’est au Nord (minimum Lofoten) voire plus haut, peut-être, à la fin août. J’ai vu mes premières de la saison un 4 septembre en Islande… Mais ce n’est vraiment pas une science exacte, car j’ai aussi passé une semaine en décembre à Tromsø (nord de la Norvège) sans en apercevoir une seule (notamment à cause de la météo).
          En août, les journées sont encore longues (donc moins de nuit pour voir les aurores), mais le temps est peut-être plus « clément » également. Bonne chance ! Dans tous les cas, avec ou sans aurores boréales, la Norvège ne déçoit pas 🙂

          • franck dit :

            Merci ! Je pensais monter jusqu’à Tromso à partir du 15 aout histoire de tenter ma chance ! D’ailleurs, si vous avez des conseils ou des lieux incontournables en dehors des circuits touristiques, je suis preneur 😉

            • Difficile de répondre comme ça, ça dépend de vos goûts, habitudes en voyages, expériences de rando ou non, de votre budget aussi ! J’y suis allée hors saison, logement « alternatif » et petit budget… Je ne peux que vous encourager à aller faire un tour chez d’autres blogueurs de la teamGivrés (des amoureux du Nord qui partagent leur expérience avec passion), dont vous pouvez retrouver les liens en bas de ce site.
              Notamment un carnet de voyages très complet chez Retour du monde
              Léon l’expatrié suédois est allé à Tromsø (son compte rendu est )
              Des infos pratiques / insolites sur la Norvège chez Escales nordiques aussi.
              Parmi les voyageurs tombés sous le charme, nous n’avons pas tous fait les mêmes choses. Par exemple j’avais adoré le polar museum de Tromsø, mais je n’ai pas vu les autres ! La région est suffisamment grande pour sortir facilement des « circuits touristiques ».

              Pour revenir sur les aurores boréales, il faut si possible s’éloigner de la ville (dans ce cas louer une voiture peut être un plus, mais c’est un budget). Les îles Lofoten sont une bonne base aussi, avec des villages suffisamment isolés pour ne pas être gêné par la pollution lumineuse (et bien sûr, c’est magnifique).

              Bonne préparation !

  2. elodie dit :

    Bonjour, je suis actuellement en suàde et je voudrai savoir si je peux voir des aurores boréales en aout 2013 et si oui ou?
    Merci d’avance

    • Même réponse que plus haut, ça dépend où en Suède, entre le sud et le nord, ce n’est pas du tout la même latitude. Kiruna est « la capitale » des observations d’aurores côté suédois, plutôt protégée des nuages (qui gênent le spectacle) grâce à sa position géographique : la chaîne de montagnes qui fait la frontière avec la Norvège « stoppe » un peu les perturbations océaniques. Ce n’est donc pas le même climat que côté norvégien. Abisko est une bonne base aussi.
      Après, août, c’est quand même tôt, la luminosité est encore grande. Fin août peut-être… ce n’est pas une science exacte 😉 Il y a nettement plus de chance en septembre (et après). Bonne chance !

  3. Pingback: Connaître les prévisions d'aurores boréales : les sites internet à consulter | #Teamgivrés

  4. Bonjour,

    Nous préparons avec mon ami un tour du monde qui commencera probablement par le nord de la Norvège afin d’observer des aurores boréales.
    Nous serons à Tromso du 14/09/2015 au 21/09/2015, j’ai vu sur certain site que les chances d’en apercevoir serai entre le 21/09 au le 21/03, avons nous quand même des chances d’en observer ? Quel pourcentage environ ? Merci d’avance.

  5. Pingback: Nuits d’aurore(s) en Norvège | #Teamgivrés

  6. Audrey dit :

    Bonjour !
    Je pars à Luosto (Laponie Finlandaise – 130 km nord Rovaniemi) du 19 au 22/12/15 pensez vous que la période soit idéale pour en observer ? Je suis TRES inculte sur la question…Désolée…

    • Bonjour Audrey ! La période est bonne, la région aussi… maintenant il ne reste plus qu’à croiser les doigts pour que la météo soit de votre côté durant ces quelques jours. Bonne chance 🙂 et avec ou sans aurores boréales, profitez bien de cette région magnifique qu’est la Laponie

  7. rita dit :

    Bonjour on peux voir les aurores boreal de Oslo en fevrier? merci votre reponse

  8. Pingback: Tous mes conseils pour un voyage en Islande

  9. Pingback: Tous mes conseils pour un voyage en Islande – Astuces de voyage

  10. Ludivine dit :

    Bonjour et merci pour ton article qui va beaucoup nous aider.
    Avec mon conjoint nous partons faire le tour de l’islande du 21 au 30 avril 2017. Pense tu que nous pouvons avoir une petite chance d’en voir ? Ou ce n’est même pas envisagable en avril…??
    Merci de ta réponse !!;)

  11. Suzanne Ménard dit :

    Ça veut dire que du 24 juin au 15 juillet utopique de penser voir des aurores boréales ?

    • Ah oui complètement utopique désolée. Mais c est parfait pour le soleil de minuit 😉

      • Suzanne Ménard dit :

        Un peu triste en effet. M’enfin ! Je suis sûre que ce sera quand même un beau voyage. Merci Sophie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s