Ce rêve bleu… polaire

9 commentaires
# Avant de partir, Blablablas, En escale, Sea (sex & sun)

« Mais t’as pensé à ta retraite ? Tu perds un an avec une année sabbatique, regarde bien les trimestres, tu risques de le regretter ».
« Et ta peau ? Prévois des crèmes hydratantes, tu vas revenir toute ridée avec ton obsession des pays froids! »

Un peu de pragmatisme qui me rappelle que non, je n’ai pas du tout les pieds sur terre actuellement, et que ce projet de voyage d’un an le long du cercle arctique comporte des paramètres aussi divers que les interlocuteurs à qui je le confie. Alors j’en parle encore et encore, recueillant réactions enthousiastes ou inquiètes.

Islande sur la route des fjords de l'Est

Une piqûre pour le bras gauche, une pour le bras droit. Ouvrez la bouche et faites « aaaaaa ». Rentabiliser la mutuelle avant de ne plus en avoir. Ne pas acheter de sacs à mains / lingerie / chaussures à talons pendant les 5 prochains mois. Même ça ça me paraît facile, vu l’enjeu. Céder au chantage affectif des proches et mettre le frein sur mes envies vagabondes le temps que le compte en banque « économies » ressemble à un véritable compte économies. Arrêter de manger des plats cuisinés (par respect pour mon cheval et pour ma carte bleue), s’inventer cuisinière de tupperware (c’est-à-dire faire passer les raviolis de la boîte de conserve à la boîte en plastique). Convertir la moindre rentrée d’argent (sérieux c’est qui ce fou qui a racheté l’épave de ma ZX 350 euros? Moi qui la croyais déjà à la casse) en billet d’avion (alors Islande Groenland, ça fait 270 euros, plus la navette aéroport…) Survoler les journées de taf, s’intéresser d’une oreille tout juste polie aux conversations de boulot, s’isoler de cet univers somme toute amical pour mieux me plonger dans des liens de blog traitant du Yukon ou du Kamchatka, réfléchir à un projet de sponsoring (ou pas, ai-je vraiment envie d’avoir des comptes à rendre pendant un an à quelqu’un d’autre que moi ?), envoyer de longs mails à d’autres amoureux du nord (merci à la Team Givrés, ces blogueurs-voyageurs présents sur Twitter), chercher du woofing au Groenland ou un hypothétique moyen de transport autre que l’avion pour passer le détroit de Béring. Me perdre sur la toile à la recherche d’une carte du monde centrée sur le pôle nord. Où suis-je ? Finis mes excès de « je râle donc je suis », plus rien ou presque ne m’atteint. Survol en apesanteur, rêve éveillé.

Bref, l’espace temps de ces 5 mois restant me met dans tous mes états. Yoyo excessif entre la gosse de 5 ans « youhouh je vais voir la neige et des aurores boréales » et l’adulte qui prend des coups de flip devant sur la liste des impératifs et autre budget.

Je comprends « aéroport » quand on me donne rendez-vous à « Charles de Gaulle Etoile » (pourtant je la connais, cette station de RER), dans le train je dévisage les porteurs de sacs Millet ou Deuter. Presque je pourrais donner le modèle de leurs chaussures de randonnée rien qu’en voyant l’empreinte de la semelle. Je suis incollable sur les conditions de demande d’année sabbatique et j’étale inutilement ma science-wikipédia des vaccins devant mon médecin incrédule « Non, je ne vous ferai pas la rage. Laissez-moi deviner, vous n’êtes pas journaliste spécialisé dans le médical ? ». Une amie me parle de sa lecture de Kafka et j’entends « Krafla » (volcan islandais). Monomaniaque.

Bref, rien ne va plus, les jeux sont faits. Je suis déjà partie.

Lofoten bleues

Les Lofoten en Norvège, photo prise depuis l’Hurtigruten il y a un an, un siècle, une éternité… Et dans un an, où serai-je ?

9 thoughts on “Ce rêve bleu… polaire”

    • « Moi pas que c’est une référence à Aladin » :p

      Je fais ce que je veux, c’est mon blog… Rho ça va, d’habitude c’est des séries, des bouquins de Beigbeder voire de Philippe Delerm, ou des chansons qu’on écoutait même pas qd on était gosse. Un peu d’indulgence, c’est super dur de trouver des titres.
      J’imagine que le Joe Dassin à la fin non plus, t’apprécies pas ? 😉

  1. laponicooo dit :

    Ouh ouh, 5 mois, c’est rien,peu et beaucoup a la fois…mais la préparation, la suite, c’est super excitant ! Imaginer d’avance le séjour, le voyage, et peut-etre les opportunités après !

    • Oui, tout ça c’est déjà un peu voyager, c’est sûr 🙂 Je n’en suis pas encore à imaginer la suite, tout me paraît tellement loin… mais je vois très bien ce que tu veux dire, par rapport à tes rêves à toi aussi !
      PS : la ferme au Groenland dont tu m’as passé l’adresse ne m’a pas encore rép. Jte tiens au jus.

  2. To be honest, the translation by google to German was a bit gibberish. English made more sense… 😉
    You’re going around the polar circle, really? Sounds great! Maybe you can give me a short version of your plans at some point? 🙂

    • My favorite crazy german guy… Martin ! So surprise and so happy to see you here ! I realize right now that I didn’t answer (yet) to your message on facebook for my birthday yesterday. Maybe you understand with the translation, but holidays in Norway in july will be without me, I have to keep money for « my big travel ». If you remember the last time we met in Berlin, I had « the beginning of the idea to take a year off from my job ». I thought give you « the big new » in may, but it’s done 🙂
      So, the project in few words : winter in Iceland (work in exchange food and roof), few days in Greenland (hard to do « by myself »), after Canada (mainly north Canada), and Alaska. After, another dream, but still in progress, very complicated to planned…
      As you can see, my english is still so perfect 🙂

      Huge hugs (or  » ‘uge ‘ugs », as you want!) 😉

      See you soon in France in few weeks, I took some days off for your visit and I will not change my mind about that ! We will have more time for talk, sure. And maybe we could booked a little boat? (just a crazy idea, there is no norvegian cod in the river near my place)

      (and you know what ? I’M SO HAPPY about everything 🙂

    • PS : I took the second picture of this post on the boat we met one year ago, between Svolvaer and Stamsund 🙂

      • Wow, sounds great! I’ll need to hear more about that when I see you 🙂 Looking forward to it 🙂 boat trip sound good – even without cod 😉
        But I’m sorry, you won’t come to Norway in July. But that sure is a good enough reason 😉 I’m ‘appy that you’re ‘appy 😉
        And why are you surprised to see me? I’ve been following your blog ever since last Easter – not that I understood anything 😀
        ‘ugs to you too 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s